pour voir les choses autrement.

La cité internationale, à Lyon, imaginée et réalisée par l'architecte italien Renzo Piano, s'étend entre le parc de la Tête d'Or et une boucle du Rhône.

Cit__internationale
20_09_Hilton_vues
cette photo a été prise depuis le Hilton au 8e étage, sous la pluie

Ce joli quartier, assez récent, a déjà plus d'un tour dans son sac ! S'y alignent, en harmonie, de grands bâtiments aux façades vitrées et ocres abritant bureaux, habitations, hôtels, restaurants, un multiplexe de cinémas, un Casino (avec le Hilton), une salle de spectacle de 3 000 places et le palais des congrès.

On peut y déambuler au soleil ou sous la pluie, protégés par d'immenses verrières, faire des balades et apporter toute son attention aux statues de Xavier Veilhan : pingouins, ours, roller girl, livreur de pizzas et enfin le gigantesque homme au téléphone qui semble adossé à l'Amphithéâtre.

verriere
verriere2

Avant, cet ensemble d'oeuvres d'art baptisé par son auteur "les Habitants" ne me parlait pas vraiment. Grâce à la télé, je les vois désormais autrement... puisque, évidemment, Xavier Veilhan est lyonnais !

cit__internat
cit__internat
Homme_au_portable
Art_Amphith__tre

Et voilà qu'après l'exposition assez controversée de l'Américain Jeff Koons (dont j'avais parlé l'an dernier), c'est ce quadragénaire lyonnais qui a été invité à Versailles.

www.veilhan-versailles.com

Ce lieu magique a tout à coup "envahi sa vie" tandis qu'il s'appropriait les lieux, avec un certain plaisir, à n'en point douter.

Ses statues immenses ont besoin d'espace, et les visiteurs ont besoin de recul pour mieux les apprécier.

Alors à Versailles, c'est royal !

Un carrosse violet, démesurément grand et tiré par des chevaux, met en scène l'histoire du passé et les colosses me font penser à l'homme au téléphone, orange et immobile, qui s'éternise au bout de notre Cité.

carosse_Veilhan_Versailles
photo prise sur le net

colosses_Veilhan_Versailles
photo prise sur le net

"L'art est un outil de vision au travers duquel il faut regarder pour comprendre notre passé, notre présent et notre futur". Xavier Veilhan

En moins de 10 ans, quel beau chemin il a parcouru. Son rhinocéros rouge, exposé au Centre Georges Pompidou, l'a révélé en 2000.

Versailles sera-t-il, pour ce Lyonnais célèbre qui puise son énergie dans la musique, l'apogée de son succès national et le tremplin vers une carrière internationale ? Je le lui souhaite et je lirai les critiques avec beaucoup d'intérêt...